Avec les Puces de Vanves, le 14e s’enorgueillit d’accueillir le seul marché antiquités-brocante intra-muros de Paris. Pour les habitants du quartier  qui viennent y flâner tous les week-ends, pour les parisiens comme pour les touristes, c’est un régal que d’y venir trouver toutes sortes d’objets : mobilier, jouets anciens, articles publicitaires, objets insolites, livres, art africain, décoration, effets militaires, tableaux, tissus…

C’est la situation périphérique du 14e qui est à l’origine de la présence des Puces, ces marchés ayant été interdits dans la Ville à partir du milieu de 18e siècle.

Actuellement, le marché rassemble des antiquaires professionnels, de Paris comme de Province. Chaque week-end, environ 350 commerçants viennent vendre une grande quantité d’objets, avenue Marc Sangnier et avenue Georges Lafenestre.

Ce petit trésor, le moins qu’on peut dire est que la Municipalité actuelle ne le valorise pas. Le cadre ne bénéficie d’aucun aménagement spécifique. Aucun aménagement non plus n’a été réalisé pour rendre l’endroit plus agréable et convivial : pour les si nombreux chineurs, flâneurs et touristes qui s’y rendent le week-end, aucune guinguette à l’horizon. S’il pleut, s’il y a du vent, c’est difficile pour tout le monde, vendeurs et acheteurs. Le marché au Puces n’est nulle part signalé : il n’est mentionné, ni dans les stations de métro les plus proches, ni dans le tramway.

Notre projet, c’est d’embellir, de valoriser et d’animer les Puces de Vanves.

Embellir le cadre urbain du marché, c’est y installer des galeries d’exposition, aménager un espace de repos et de restauration et cela dans l’esprit populaire des Puces.

Valoriser les Puces, c’est engager des opérations de communication pour faire connaître mieux encore encore les Puces par les touristes. C’est installer une signalétique appropriée. C’est déplacer aussi le marché aux Biffins – dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’est pas un succès- dans une boutique solidaire et d’insertion installée à cet effet, ailleurs dans le 14e.

Nous voulons enfin animer les Puces de Vanves en organisant régulièrement, au printemps et à l’été, des fêtes des Puces, en nocturne, avec un marché du soir et des animations musicales et culturelles. Ces fêtes des Puces donneront plus de vie au quartier et attireront en nombre, tant les Parisiens que les touristes.

.