Dès le départ, en 2015, une décision prise sans écouter les riverains pas plus que les agents de la Mission locale : l’installation, square Lionel Assouad, d’un City stade, à 9 mètres seulement d’un immeuble d’habitation et à 5 mètres des bureaux de la Mission locale.

Depuis l’ouverture du City stade, les riverains (rue des Plantes, rue de Châtillon) se plaignent : un niveau de bruit insupportable dès qu’il y a un rayon de soleil, troublant la tranquillité des habitants comme le travail des conseillers de la Mission locale obligés de travailler toutes fenêtres fermées. Et cela sans compter les incivilités, la présence de chiens dangereux sans muselière près d’une aire de jeux pour enfants les menaces, les trafics en tout genre et un climat de violence inacceptable. Toutes nuisances signalées aux autorités depuis 2015 et qui ont conduit des habitants à engager une action collective et certains, découragés, à quitter leur logement dans la journée pour pouvoir retrouver la tranquillité à laquelle ils aspirent légitimement. Seule réponse, toute récente : la fermeture de l’équipement à 19h30, au lieu de 22 heures.

Les élus 100% 14e demandent à la Mairie du 14e arrondissement de rencontrer, en urgence, les habitants et de prendre, en concertation avec eux, toutes les décisions qui s’imposent pour faire cesser ces troubles, afin que les riverains puissent retrouver une vie normale dans leur quartier.