Rue de l’Ouest, rue du Maine, rue Jean Dolent, rue du Commandeur, rues d’Alésia, Bardinet, de l’Abbé Carton et Jacquier, rue de la Tombe-Issoire, rue du Départ, rue Victor Schoelcher, rue du Père Corentin… le 14e n’en finit pas d’être en chantier. Et cela qu’il s’agisse de travaux engagés par la municipalité ou par les concessionnaires, réseaux de distribution du gaz, de l’électricité, du chauffage urbain, etc.

Les habitants et les commerçants du 14e le déplorent tous les jours : la Mairie ne fait pas son travail. L’information préalable des riverains est inexistante. Sur le site de la Mairie, certains travaux ne sont pas même mentionnés, alors qu’ils durent depuis des semaines. La coordination est indigente : les rues du 14e sont bloquées par des travaux à répétition, une année le chauffage urbain, puis l’électricité, puis à nouveau le chauffage urbain, alors que toutes les entreprises concernées – ERDF, GRDF, CPCU sont des sociétés concessionnaires de la Mairie. Les délais de fin de chantier ne sont pas respectés, les travaux s’éternisent, sans que rien ne soit prévu pour indemniser les commerçants qui voient leurs clients déserter. La coordination avec la RATP semble, toujours, intervenir trop tard.

Sur le site de la Mairie du 14e, on voit qu’elle se mobilise…contre le traité transatlantique TAFTA … : on préfèrerait qu’elle fasse son travail dans les rues du 14e !