La reconversion prochaine du site de l’hôpital Saint-Vincent de Paul est une opportunité rare pour Paris et le 14ème arrondissement, tant en raison de l’importance de l’espace rendu disponible que de sa localisation. La création d’un nouveau quartier est une perspective formidable . Nous proposons de la placer sous le signe de l’exemplarité.

L’exemplarité dans l’intégration architecturale et sociale du nouveau quartier :

-       le site doit être conçu de manière à s’intégrer harmonieusement au quartier existant (hauteurs, architecture des bâtiments, préservation des immeubles historiques en façade, densité d’habitat raisonnable, espaces verts).

-       le site doit garder un lien avec la destination de l’ancien hôpital (implantation d’une crèche et d’une école maternelle et primaire, réservation de logements pour les personnels hospitaliers et les agents appartenant aux services publics d’urgence).

L’exemplarité dans l’offre faite aux habitants actuels et à venir :

-       le site doit proposer une mixité sociale réelle, c’est-à-dire à l’opposé des réalisations de la municipalité actuelle depuis plus de dix ans dans le 14e. Cela suppose la construction de logements privés, intermédiaires et sociaux, avec une priorité forte accordée au logement intermédiaire (50%).

-       le projet devra ouvrir le site sur le quartier et contribuer à la vitalité de ce dernier, notamment en favorisant l’implantation de commerces de proximité, d’artisans et de jeunes entrepreneurs. Ces besoins peuvent trouver leur réponse dans la création d’un Passage respectant l’esprit des célèbres « rues couvertes » mais repensé pour répondre aux exigences modernes, et reliant le quartier au boulevard Raspail.

-       compenser le déficit de l’arrondissement en matière d’équipements culturels tout en respectant l’identité artistique première du quartier, avec un auditorium abritant également des expositions d’arts plastiques (ateliers et expositions). D’éventuels projets d’évolution de la Fondation Cartier pourront naturellement s’intégrer dans le nouveau quartier ;

-       compenser le déficit du quartier en matière sportive avec l’installation d’un équipement sportif et des terrains de loisirs (mini-terrains de foot, cours de tennis).

L’exemplarité dans la conduite du projet :

-       le projet doit permettre de refonder la démocratie locale, qui est  à la peine dans notre arrondissement :  on l’a vu avec le réaménagement du quartier de l’hôpital Broussais pour lequel la concertation n’a été que de façade. Le projet pour le nouvel éco-quartier de Saint-Vincent-de-Paul sera finalisé en concertation avec les riverains et associations. Il sera ensuite soumis à un référendum local, afin que les habitants du 14e prennent toute leur part à cette évolution historique  de leur arrondissement.