Le quartier Plaisance est un quartier tout à fait tranquille et agreable du 14e. Une nouvelle fois cependant, il a été la scène d’une fusillade mortelle.
L’enquete dira s’il s’agit une fois de plus des agissements de ces bandes aux règlements de comptes internes souvent mortels présentes dans le quartier depuis des dizaines d’années.
L’heure n’est pas à l’émotion mais à l’action. Les acteurs et responsables de la sécurité dans le quartier: la police bien sûr, mais aussi la Mairie et les bailleurs sociaux doivent définir, immediatement et ensemble, un plan d’action pour éradiquer les bandes dangereuses dans ce quartier.
Comme je le demande depuis longtemps, une antenne de police permanente doit être mise en place dans le Sud du 14e. Malgré toute la compétence et la disponibilité des fonctionnaires de police du Commissariat central, ils ne peuvent, avec les moyens et l’organisation actuelle, courvir en permanence et avec le maximum d’efficacité tous les quartiers du 14e, un arrondissement de 140 000 habitants.
La Mairie doit par ailleurs demander aux bailleurs sociaux d’expulser ceux des membres de ces bandes qui vivent dans des logements sociaux : ils n’ont rien à y faire, pas plus qu’ils n’ont vocation à être aidés par le contribuable pour leur logement.