Question orale à la Maire du 14e arrondissement
Conseil d’arrondissement du 30 mars 2015
Depuis maintenant 13 mois, des agents de la Ville de Paris font grève dans les équipements sportifs pour obtenir la revalorisation d’une prime liée au travail dominical.

Je forme le voeu que, d’ici le prochain Conseil d’arrondissement, une issue aura enfin été trouvée à ce conflit social d’une durée exceptionnellement longue et qui a été fort mal géré par la majorité municipale. Et cela, tant avec les personnels concernés qu’à l’égard des Parisiennes et des Parisiens qui pratiquent des activités sportives le dimanche et des clubs sportifs, mal traités et durement pénalisés.

Dans l’hypothèse où ce conflit aurait pris fin, je souhaiterais connaître :
-le détail de l’accord qui aura été trouvé et le montant des dépenses qui seront engagées à ce titre sur une base annuelle;
-le coût total de cette grève;
-le nombre de matchs et entrainements décalés, délocalisés ou annulés,
-les décisions qui seront prises afin de réparer le préjudice subi par les associations sportives;
-les conséquences qui seront tirées de cette grève sur la prévention des conflits sociaux au sein de la Ville;
- et les moyens que vous comptez mettre en oeuvre pour assurer à l’avenir la continuité des services publics municipaux.

Dans l’hypothèse inverse, je souhaiterais connaître :
-les mesures prises pour faire cesser le préjudice subi par les usagers,
-le montant des dépenses correspondantes,
-et le calendrier des négociations à venir.