MCCGMarie-Claire CARRERE-GEE, conseillère de Paris (XIVe arrondissement) et vice-présidente du groupe UMP au Conseil de Paris, et toute l’équipe de la start-up militante Nous, c’est #Paris ! se sont félicités de l’adoption par le Conseil de Paris du vœu visant à sauvegarder la Ferme Montsouris, symbole du patrimoine du XIVe arrondis-sement de la ville.

Contre l’avis de l’exécutif parisien, le Conseil de Paris a aujourd’hui voté le vœu par 28 voix venant de droite, du centre et de gauche, avec le soutien du co-président du groupe Europe Écologie Les Verts Sylvain Garel, contre 26.

Pour la première fois depuis vingt ans et après plusieurs décisions de justice, le Conseil de Paris a donné un message extrêmement clair aux promoteurs : il n’y aura pas de projet immobilier sur ce site. La ville usera pour ce faire de tous les moyens juridiques qui sont à sa disposition.    

Marie-Claire CARRERE-GEE avait déposé, pour appuyer l’action du Collectif de 37 associations ayant engagé une procédure en référé contre la nouvelle autorisation de travaux, un vœu demandant :

 - que le Maire d’arrondissement et le Maire de Paris fassent connaître au ministère de la Culture leur opposition à la nouvelle autorisation de travaux ;

 - que la Ville de Paris, qui est un tiers intéressé au sens de la législation sur les Monuments historiques, demande la classement de la Ferme Montsouris comme Monument Historique ;

- que le Conseil de Paris engage une modification du PLU en vue de déclarer l’inconstructibilité du site. 

 La conseillère de Paris demande au Maire de Paris de prendre pleinement en compte  la mobilisation des élus UMP pour la défense de la dernière ferme de Paris et ses carrières médiévales, classées Monument Historique depuis 1993.