UNE SEULE AMBITION : Servir le 14e et ses habitants

 

Nous agirons pour répondre à vos difficultés 

En améliorant l’accès au logement pour tous : Des conditions d’attribution des logements sociaux plus transparentes et justes ; Dans le 14e, l’essentiel de l’effort supplémentaire doit profiter aux classes moyennes et aux jeunes, notamment dans le nouveau quartier Saint-Vincent de Paul et aussi à Broussais ; Nous nous battrons également pour un encadrement raisonnable de l’évolution des loyers.

En améliorant la sécurité et en recréant partout les conditions d’une vie normale : Pour une antenne de police permanente entre la Porte d’Orléans et la porte de Vanves ; De la vidéosurveillance dans les endroits sensibles ; Une meilleure implication des bailleurs sociaux ; L’expulsion des logements sociaux des fauteurs de trouble ; L’ouverture d’une Maison relais pour les personnes sans domicile fixe, mais fin des campements permanents de tentes de SDF dans les rues du 14e, inacceptables dans la durée pour la vie de quartier.

En se donnant les moyens de ne pas augmenter les impôts ni les tarifs des équipements municipaux, sans remise en cause des services publics : Pour cela : aucun gros investissement coûteux, mais des améliorations partout ! ; Une meilleure répartition des crédits d’investissement entre arrondissements, car le 14e a été délaissé ; Pour la réduction de 20 % des indemnités des élus locaux.

En prenant en compte les besoins particuliers des parents et des familles : Pour les places en crèches : priorité pour les parents qui travaillent ou recherchent activement un emploi ; Elargissement des horaires d’ouverture ; Meilleur soutien aux familles monoparentales, avec une aide juridique pour le paiement des pensions alimentaires et des activités périscolaires pour les collégiens ; Nouveaux équipements à destination des familles à l’Est de l’avenue du Général Leclerc, entre Porte d’Orléans et Montsouris ; Deux centres d’accueil de jour, l’un pour les enfants handicapés, l’autre pour les personnes dépendantes.

 

Nous agirons pour un 14e plus dynamique

En favorisant les commerces de proximité et en soutenant les cafés et restaurants : Utilisation du droit de l’urbanisme pour des commerces en rez-de-chaussée dans tout nouveau projet immobilier. Révision du plan de circulation pour empêcher la désertification commerciale de certaines rues ; Diminution des droits de terrasse, afin de cesser de pénaliser les cafés et restaurants.

En soutenant la création d’entreprise, notamment par les jeunes : Des espaces municipaux (bureaux et logement) pour les jeunes créateurs d’entreprises n’ayant pas les moyens de les louer au prix du marché ; Création d’un pôle pour jeunes entreprises innovantes au 9, rue Victor-Schoelcher.

En favorisant les animations commerciales et en redynamisant certaines rues : Animations commerciales boulevard Saint Jacques et avenue René Coty ; Plus de dynamisme et aménagements rue Didot ; Faire vivre le marché Jourdan, qui n’a pas encore trouvé son essor ; Avoir un marché alimentaire ouvert l’après-midi et le soir dans le 14e.

Nous agirons pour un 14e plus facile à vivre, et à vivre ensemble

En agissant mieux pour la propreté : Plus de discipline exigée des habitants et meilleure organisation des services de la propreté ; Remplacement progressif des camions poubelle par des camions moins bruyants ; Augmentation du nombre de poubelles de rues.

Avec des opérations de rénovation, notamment de squares : Amélioration de la planification des travaux urbains ; Réaménagement et embellissement de l’avenue du Général Leclerc ; Rénovation des abords de la galerie marchande “ Le Square ” ; Rénovation de la galerie Gaité, mais sans construire d’immeubles de grande hauteur comme le prévoit Carine Petit ! Embellissement du square à côté du 2, rue Raymond Losserand ; En concertation avec les habitants, verdissement des places Moro-Giafferi et Michel Audiard ; Des bancs publics et une fontaine Square Gaston Baty ; Plantation de haies d’arbustes et végétalisation de trottoirs ; Meilleur entretien et harmonisation des aménagements au pied des arbres ; Et… pour les affreux poteaux anti-stationnement : place au street-art !

En faisant en sorte que l’on circule mieux et que l’on puisse plus facilement se garer : Réexamen de toutes les places de livraison dans le 14e et augmentation du nombre de celles qui sont ouvertes au stationnement des particuliers le soir et le week-end ; Pour les personnes qui ont du mal à se déplacer, création de “ taxis collectifs ” qui viennent vous prendre et vous déposer à domicile; Piste cyclable de la Porte d’Orléans à Denfert ; Meilleure signalisation des pistes cyclables ; Places Denfert-Rochereau et Victor et Hélène Basch rendues plus accueillantes aux piétons ; Création d’un nouveau parking souterrain (secteur Denfert-Rochereau/rues Daguerre et Froidevaux/quartier de la Mairie) ; Passerelle d’accès au RER à Montsouris.

 

Nous agirons pour retrouver partout l’esprit authentique du 14e

Des axes de promenade agréables et animées boulevard Saint Jacques et avenue René Coty, avec l’embellissement de l’espace public et plus d’animations culturelles et commerciales ;

Un nouveau Conservatoire, aux capacités doublées, sans changer de lieu ; avec prêt d’instruments et de partitions, un meilleur accès au Conservatoire des tout petits et des adultes, et la création de classes à horaires aménagés pour la musique et la danse dans un collège du 14e;

Des Puces de Vanves mieux valorisées et plus festives (installation de galeries d’exposition et Fêtes des Puces de Vanves en nocturne l’été) ;

Un « Montparnasse Village » retrouvé : Le soir et le week-end, l’espace central consacré aux couloirs de bus du Boulevard du Montparnasse ne sert pas à grand-chose : il pourra redevenir un espace de stationnement, encourageant ainsi les Parisiens à revenir à Montparnasse pour y prendre un verre ou y diner au restaurant. Le dynamisme et la convivialité de ce quartier phare de l’arrondissement seront ainsi retrouvés ;

Une Ferme urbaine éducative sur le site de la Ferme Montsouris, et la Petite Ceinture ferroviaire aménagée (promenades, jeux, espaces festifs et de restauration)

Un nouveau quartier Saint Vincent de Paul exemplaire de l’authenticité du 14e : exemplarité dans l’intégration architecturale et sociale du nouveau quartier : hauteurs, architecture des bâtiments, préservation des immeubles historiques en façade, densité d’habitat raisonnable, espaces verts ; une crèche et une école maternelle et primaire, réservation de logements pour les personnels hospitaliers et des services publics, priorité (50 %) au logement intermédiaire ; un auditorium, un équipement sportif et des terrains de loisirs ; votation citoyenne sur l’ensemble du projet.

 

Nous agirons pour organiser le vivre ensemble dans une proximité solidaire

En luttant contre l’isolement et la souffrance des personnes et des familles, la détresse et la souffrance sociale : Développement des services à domicile pour les personnes âgées ; Création de Groupes d’Entraide Mutuelle, sur le modèle des GEM handicap, pour tous : personnes malades, isolées, personnes âgées, handicapées, etc. ; Renforcement de l’aide à l’insertion des chômeurs de longue durée (travaux d’intérêt général pour le 14e et soutien à la formation).

En améliorant les conditions de vie des personnes en situation de handicap : Meilleure accessibilité des bâtiments publics et des écoles ; réforme de Paris Accompagnement Mobilité (PAM) pour les personnes handicapées : le tarif est trop élevé et les horaires peu respectés ; création d’un Observatoire local du handicap.

 

Nous agirons pour faire vivre la démocratie locale

En rendant leur indépendance aux Conseils de Quartier : En demandant aux candidats aux Bureaux des Conseils de quartier de déclarer une éventuelle appartenance politique, pour que les Conseils ne soient pas trustés par les partis ; Avec la présentation par chaque Conseil de Quartier, chaque mois, de ses propositions au Conseil d’arrondissement ; En ne permettant aux élus de l’arrondissement de venir aux réunions des Conseils de quartier que s’ils ont été invités pour s’exprimer sur un thème précis.

En organisant des votations locales, y compris sur Internet : pour les grandes questions qui concernent l’arrondissement ; En intégrant Twitter et des vidéo-conférences sur Internet dans les procédures de consultation des habitants.

En donnant plus d’espace à l’opposition municipale, aux Conseils de Quartier et aux associations dans le journal municipal.

En ouvrant plus encore la Mairie du 14e, avec une ouverture en nocturne un soir de la semaine, la possibilité de venir refaire des papiers et faire des démarches sans rendez-vous. En s’engageant à ce que le Maire, les adjoints et les conseillers d’arrondissement soient disponibles pour les habitants : à la Mairie, mais aussi sur les marchés, et également sur Internet, où seront organisées des permanences le soir une fois par semaine.

Pour en savoir plus : sur ce blog, vous trouverez aussi des articles spécifiques ainsi que des notes  « 1 Jour, 1 Idée  pour le 14e » détaillant les grands axes du projet.