Une équipe composée à 100% d’habitants du 14e

Pourquoi ? C’est à la fois une question de respect et d’efficacité.

Respect car on ne peut prétendre représenter les habitants du 14e que si l’on est soi-même l’un d’entre eux.

Efficacité car il faut partager la vie des habitants du 14e et connaître leurs difficultés dans tous les quartiers pour faire un bon élu local de proximité.

Notre équipe incarne la diversité des habitants du 14e : toutes les générations, toutes les catégories sociales et tous les quartiers y sont représentés.

 

Une équipe 0% apparatchik

Personne dans l’équipe ne vit, de près ou de loin, de la politique. Nous nous présentons dans le 14parce que nous y vivons depuis longtemps. Chacun d’entre nous a un métier et, comme vous, connaît les réalités de la vie quotidienne dans l’arrondissement.

Notre légitimité, c’est vous. C’est à vous, qui nous avez élus, que nous rendons des comptes et à vous seuls. Nous soutenons l’UMP lorsque l’UMP se bat contre les hausses d’impôts à Paris, pour le logement des classes moyennes, pour les familles ou pour en finir avec l’insécurité. Mais, fidèles à nos racines gaullistes, nous ne suivons pas aveuglément le parti lorsqu’il n’est pas à l’écoute des vrais problèmes ou lorsqu’il n’y a place que pour les ambitions. Cela nuit profondément à la crédibilité des partis. C’est d’autant plus grave que la situation des Français est particulièrement difficile.

 

Une équipe 100% anti parachutages

Nous connaissons tous les dégâts que causent les parachutages : la division de son camp d’abord puis la défaite des parachutés.

 Nous refusons le diktat des partis politiques lorsqu’ils persistent à négliger  le jugement des électeurs en investissant des personnalités « vues à la télé » plutôt que celles qui sont engagées sur le terrain aux côtés des habitants. A la fin, ce sont toujours les électeurs qui décident. Les parachutages ont toujours échoué à Paris, notamment dans le 14e où, sur 5 élections depuis 2001, l’UMP a investi 4 candidats parachutés avec, à chaque fois, la défaite au bout du chemin. Nous ne voulons pas recommencer avec Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a certainement des qualités pour être Maire de Paris mais n’a aucune légitimité pour la Mairie du 14e. Les habitants du 14e ne doivent pas être les otages de stratégies pour les élections présidentielles.