Lors du Conseil d’arrondissement du 15 septembre, Marie-Claire CARRERE-GEE a interrogé la Maire du 14e sur les modalités de l’information et de la consultation, en temps utile, des élus du 14e, des associations et des riverains de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Elle lui a également demandé communication de l’étude d’urbanisme qui a déjà été réalisée à la demande de la Mairie.

Voici le compte-rendu de l’échange entre Marie-Claire CARRERE-GEE et la Maire du 14e:

 

Q14 2014 02 Réaménagement du site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul

 Mme CARRÈRE-GÉE

Le réaménagement du site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul constitue un projet majeur pour les habitants et l’avenir du 14e. Sa conception et sa conduite doivent être exemplaires et permettre, dès à présent, une pleine association des élus et des habitants.

C’est pourquoi je souhaite demander à Madame la Maire du 14e de bien vouloir transmettre aux élus les conclusions de l’étude dont le principe avait été acté sous la précédente mandature et dont la réalisation a, semble-t-il, été confiée au cabinet Lauzeral.

Par ailleurs, je souhaite demander à Madame la Maire comment elle compte assurer la pleine participation des élus au Comité de pilotage dont elle a annoncé la constitution, ainsi que la transmission auxdits élus des informations et documents qui seront portés à la connaissance des membres du Comité de pilotage. Je vous remercie.

Mme PETIT

Merci. Nous avons travaillé avec Mme AUFFRET sur la question de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul dès les premiers jours de la mandature. J’adresserai, comme le règlement intérieur le précise, ma réponse écrite à l’ensemble des élus du Conseil d’arrondissement dès après-demain.

La concertation que la Ville de Paris et la Mairie du 14ème arrondissement s’apprêtent à engager s’inscrit dans trois registres. Elle sera d’abord liée à la création d’une zone d’aménagement concerté (ZAC) qui doit respecter un certain formalisme, et veut parvenir à la co-conception d’un projet urbain défendu par la Mairie d’arrondissement, en lien avec la Ville de Paris, pour marquer une nouvelle ambition et manière de faire, tant du point de vue de la concertation que de la définition du programme de ce futur quartier. La co-conception concerne également les différents programmes d’équipements publics liés à ce quartier. La concertation sur le site de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul sera et doit être l’occasion de réfléchir et de partager le diagnostic du site, pour faire émerger les enjeux liés au projet et construire une ambition partagée pour ce site. Mettre en place une dynamique de projet innovante du point de la concertation et de la programmation faisait partie de mes engagements de campagne. Nous portons cette demande auprès de la Ville de Paris qui le retient en prévoyant notamment l’instauration d’une Maison du projet à côté d’un comité de pilotage de concertation comme nous pouvons en voir fleurir ailleurs.

Nous tenons aussi à engager la concertation dans un temps court pour permettre des discussions profondes, denses, complètes, et qui doivent s’insérer dans la modification du PLU. Nous avions examiné la délibération concernant la modification du PLU et son étape de concertation obligatoire lors de notre précédente réunion. Nous avons demandé à la Maire de Paris de caler le temps de la concertation pour le projet Saint-Vincent-de-Paul sur le temps de l’adoption du prochain PLU modifié qui doit arriver à la fin de l’année 2015 ou début 2016.

Aujourd’hui, je reçois avec les deux élus référents et co-pilotes sur ce dossier, Mme AUFFRET et Monsieur LETISSIER, les différentes associations dont l’objet touche de près ou de loin en tant que riverains ou acteurs de quartier le quartier Saint-Vincent-de-Paul, pour leur expliquer ce calendrier. Une délibération sur les modalités de concertation préalable à la constitution d’une ZAC doit être passée : nous avons demandé qu’elle passe en Conseil d’arrondissement avant la fin de l’année. Nous souhaitons et voulons, afin d’établir des modalités de concertation préalable exemplaires et innovantes, réunir le premier comité de pilotage avant la délibération, afin qu’elle puisse tenir compte des attentes des représentants des conseils de quartier, des associations de riverains, et autre collectif constitué sur l’avenir de ce site.

La première réunion du comité de pilotage se tiendra mi-novembre dernier délai, voire d’ici la fin du mois d’octobre. Nous avons une réunion de travail demain matin à ce sujet. Je propose que l’ensemble des Conseillers d’arrondissement soient tenus informés des grandes étapes du Comité de pilotage, en étant destinataires de l’ordre du jour et des comptes rendus. Nous discuterons de la place des élus au sein de ce comité de pilotage. Nous proposerons que les élus référents au conseil de quartier siègent dans ce comité, ils reflètent la diversité des élus au Conseil d’arrondissement.

Je vais les citer : Monsieur MOURIN, Monsieur BÉGUÉ, Mme LEKIN et Mme MERCHADOU. A ces titulaires sont associés des suppléants. Nous nous sommes engagés auprès des associations et des conseils de quartier à leur adresser les conclusions de l’étude Lauzeral avec la première convocation au comité de pilotage. Il s’agit d’un moment important du comité de pilotage : je vous propose donc que cette étude soit adressée, ainsi que la convocation, à l’ensemble du Conseil d’arrondissement, au courant du mois d’octobre, pour une réunion fin octobre ou tout début novembre.

Laisser un commentaire