En ce début d’année, vos élus et toute l’équipe de bénévoles 100% 14e présentent à chacune et à chacun d’entre vous leurs vœux les meilleurs pour la nouvelle année : qu’elle apporte, en particulier, à toutes celles et tous ceux qui souffrent et qui sont dans la difficulté du réconfort, de l’espoir et les moyens de vivre mieux.

A Paris et notamment dans le 14e, beaucoup de personnes seules mais aussi de familles sont mal logés.

Alors que le froid s’installe, certains sont également dans la rue, appellent le 115 et ne se voient proposer aucune solution. Bien sûr, la Mairie dira que le nombre d’hébergements d’urgence a augmenté. Mais pas assez, et jamais à temps.

Il est irresponsable de continuer à avoir une gestion aussi « saisonnière » de ces hébergements. Il est scandaleux qu’il faille, toujours, attendre des jours voire des semaines de froid pour que les équipements ouvrent en nombre suffisant. Un nombre toujours croissant de personnes sont laissées dehors chaque soir, alors qu’elles ont demandé de l’aide : sur l’ensemble de Paris, chaque jour, près de 50 femmes seules, 75 hommes seuls et plus de 150 familles dorment dans la rue et demeurent sans secours.

Comment concevoir qu’une ville de plus de 2 millions d’habitants, où les impôts sont de surcroît élevés et les dépenses sociales conséquentes, soit à ce point désorganisée et mal gérée qu’elle ne sache pas mettre tout le monde à l’abri ?