Coronavirus : il faut éviter tout "retard à l'allumage" et mieux impliquer les collectivités locales

Coronavirus : il faut éviter tout « retard à l’allumage » et mieux impliquer les collectivités locales

Ma lettre à Anne Hidalgo et mon communiqué de presse

Impliquée comme Conseillère sociale de Jacques Chirac dans la gestion de la crise sanitaire du SRAS, de la prévention de l'épidémie de grippe aviaire et celle de la préparation de notre pays à la gestion des pandémies, je connais tous les risques d'un "retard à l'allumage" en la matière.

Comme élue de Paris autant que comme citoyenne, je suis frappée:

- de la réaction très tardive des ministres européens de la santé, avec une réunion, très récente et aucune décision opérationnelle d'envergure;

- du fait que nous continuons à accueillir des vols en provenance de Chine dans les grands aéroports parisiens;

- qu'aucune décision d'importance n'a été rendue publique auprès de la population concernant la sécurité d'approvisionnement en masques et médicaments;

- et qu'aucune collaboration n'a été engagée publiquement avec les autorités locales - et notamment la Ville de Paris - pour organiser les choses (accès aux soins, fonctionnement des services publics, enseignement, transport, activité économique...) en cas d'épidémie.

Je demande à Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, d'organiser sans délai une réunion avec les Maires d'arrondissement et les Présidents de Groupe pour partager toute information utile, échanger sur les enjeux et coordonner les efforts : se préparer collectivement à une éventualité est la meilleure des solutions pour éviter toute désorganisation potentielle et pour garantir la confiance. 

Marie-Claire CARRERE-GEE

Présidente du Groupe Les Républicains et Indépendants au Conseil de Paris

Secrétaire générale adj. de l'Elysée avec Jacques Chirac

Lettre Anne Hidalgo - Coronavirus

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :