Covid 19 - Ma lettre à Anne Hidalgo du 31 mars 2020 : des propositions ...et des questions sur la gestion de la crise

Covid 19 – Ma lettre à Anne Hidalgo du 31 mars 2020 : des propositions …et des questions sur la gestion de la crise

Paris, le 31 mars 2020

Madame la Maire,

Alors que Paris paie un tribut très lourd à l’épidémie liée au Covid19, vous avez mis en place, comme je l’avais demandé le 18 février dernier, une réunion quotidienne entre vos adjoints et les Maires d’arrondissement, à laquelle vous avez bien voulu associer les présidents de groupe au Conseil de Paris.

Ces réunions permettent à la Mairie de Paris de délivrer de manière collective certaines informations sur l’action des différents services de la Ville de Paris et peuvent être utilisées pour signaler des situations particulières aux arrondissements.

Elles ne sont naturellement pas le lieu pour des échanges approfondis sur la stratégie et les méthodes de gestion de la crise par la Ville de Paris.

Elles ne sont pas non plus le lieu du contrôle démocratique qu’il appartient au Conseil de Paris d’exercer sur l’action de l’exécutif : les comptes-rendus si elliptiques qui peuvent en être faits, sans aucun relevé des interventions des uns et des autres, en témoignent si besoin était.

Dans ce cadre, je vous saurais gré de bien vouloir répondre aux demandes d’information et aux propositions suivantes, sous la forme, publique, qui vous paraîtra la mieux appropriée et dans les meilleurs délais. Et cela, sans prétention d’exhaustivité, sur les principales thématiques qui relèvent de l’action de la Mairie de Paris :

 

  • Protection

Pouvez-vous nous dire combien de masques, et de quels types (chirurgicaux et FFP2) disposait la Ville de Paris avant l’épidémie liée au Covid19,

  • comment vous les avez-utilisés – pour les personnels de santé, les professionnels des EPHAD et des établissements accueillant des personnes handicapées vulnérables,
  • et selon quelles modalités de répartition (directe au regard de critères établis par la Ville, via l’ARS)?

 

  1. Quelles ont été les actions entreprises par la Maire de Paris auprès d’Ile-de-France Mobilités pour garantir la désinfection des transports en commun et des stations de transports en commun ? Quel est votre avis sur la qualité de cette désinfection ? ;

 

  1. La Ville de Paris, responsable de la salubrité de l’espace public, n’a pas souhaité organiser la désinfection de ce dernier, en particulier aux abords des lieux très fréquentés (établissements publics de santé, grandes surfaces etc…). Pour quelles raisons ? Les services techniques de la Ville n’ont-ils pas pu produire d’analyse sur des méthodes de désinfection sûres pour la santé des Parisiens ?

 

  • Services publics parisiens

 

  1. Au sein des effectifs de la Ville, combien sont en télétravail ? Combien sont mobilisés sur le terrain, par Direction (nombre, pourcentage des effectifs totaux, services concernés) ? ;

 

  1. Quelle est la politique de dépistage en vigueur pour les agents de la Ville de Paris ?

 

  1. Propreté, nettoyage : sur quelles bases a-t-il été considéré que le service de propreté peut être assuré dans le cadre d’une continuité du service public avec un effectif de 1 000 agents sur le terrain ? Quelle est la répartition des agents intervenant dans chacun des 20 arrondissements ? pour garantir la sécurité des agents, des interventions ne sont-elles pas possibles en en multipliant le nombre mais en les espaçant dans le temps ?

 

  1. Le site de la Ville de Paris, qui met bien en valeur les actions entreprises par la Ville, pourrait mentionner sur sa page d’accueil que le 3975 est à la disposition de tous les Parisiens pour toutes questions ou besoins liés à la situation de confinement. Etes-vous d’accord ?

 

  1. Au-delà de ce qui est fait sur le site Paris.fr concernant les violences conjugales et les aides aux entreprises, le site officiel de la Mairie de Paris pourrait proposer, là aussi sur sa page d’accueil, un relevé des besoins essentiels qui peuvent surgir dans la période (besoin d’un hébergement pour des professionnels de santé, besoin d’une livraison de repas, de courses ou de médicaments à domicile pour les personnes vulnérables ou malades, besoin d’une téléconsultation médicale, besoin et conditions d’un dépistage …), en proposant aux Parisiens des solutions. Qu’en pensez-vous ? ;

 

  • Protection des Parisiens vulnérables (personnes âgées, personnes handicapées)
  1. Aides à domicile pour les personnes vulnérables : combien de Parisiens en bénéficiaient à Paris au 1er février 2020 ? Combien au 31 mars 2020 ?

 

  1. Pourriez-vous fournir un relevé des actions entreprises auprès des personnes âgées et handicapées employeurs de leur aide à domicile pour les protéger et protéger leurs aides à domicile ?

 

  1. Savez-vous combien de personnes vulnérables, âgées ou handicapées sont actuellement privées d’aide à domicile à Paris ?

 

  • Personnels soignants et aides à domicile à Paris
  1. Pourriez-vous nous communiquer le nombre de logements vacants des bailleurs sociaux qui ont été mis à disposition des personnels soignants et aux intervenants à domicile (paramédicaux, aidants à domicile pour personnes âgées et handicapées) ? Si tous les logements vacants n’ont pas été mis à disposition, pourriez-vous nous en donner les raisons ?

 

  1. Pourriez-vous nous indiquer le nombre de lieux d’hébergements appartenant à la Ville de Paris qui ont été reconvertis en hébergement individuel aux mêmes fins ? ;

 

  1. Pourriez-vous nous dire combien de modes de transports individuels ont été mis à disposition gratuitement pour les personnels soignants et aides à domicile afin de limiter les risques de contamination dans les transports en commun ?

 

  • Déplacements et Transports
  1. La Ville de Paris pourrait mettre en place un partenariat de grande ampleur avec les taxis et VTC pour organiser des déplacements individuels gratuits à la demande pour les personnes qui en ont besoin. Etes-vous d’accord ?

 

  1. Pourquoi la gratuité des stationnements pour tous et des transports Vélib n’a -t-elle été organisée que si tardivement ?

 

  • Prévention et Accès aux soins à Paris

 

  1. Comme présidente du Conseil de surveillance de l’AP-HP, quelle a été votre action auprès des pouvoirs publics pour remédier aux tensions qui pourraient naître sur le nombre de lits de réanimation, sur celui des protections individuelles, sur les réserves de certains médicaments ?

 

  1. La Ville de Paris pourrait organiser un partenariat de grande ampleur avec les hôtels parisiens pour proposer des solutions d’hébergement temporaires dans des conditions sanitaires et financières satisfaisantes à des Parisiens qui ont les symptômes du Covid19 et qui risquent de contaminer leur famille compte tenu de leurs conditions de logement. Etes-vous d’accord ?

 

  1. Pourquoi la Ville de Paris n’organise-t-elle pas, partout dans Paris, des tests de dépistage de grande ampleur ?

 

  1. Quelle est la politique de dépistage organisée dans les EPHAD de la Ville de Paris ? Les consignes de l’ARS vous paraissent-elles suffisantes ? Quelles suites sont données lorsqu’un établissement est considéré comme « à risque », pour la protection des personnes accueillies comme celle des professionnels ?

En vous remerciant, je vous prie d’accepter, Madame la Maire, l’assurance de ma respectueuse considération.

Marie-Claire Carrere-Gee

 

 

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :