Mon action depuis le mois de février pour mieux protéger les Parisiens face au Covid19

Mon action depuis le mois de février pour mieux protéger les Parisiens face au Covid19

Depuis la mi-février où j'ai interpellé le Gouvernement et la Mairie de Paris pour les mettre en garde contre tout "retard à l'allumage" dans la gestion de ce qui n'était pas encore qualifié de pandémie et alors que les autorités sanitaires indiquaient qu'elle était fort peu probable, je me suis engagée pour mieux protéger les Parisiens face au virus, soutenir les professionnels de santé et du médico-social et agir pour protéger l'emploi et favoriser la relance de l'activité économique à Paris.

J'ai aussi dénoncé les carences de la Mairie de Paris  comme celles du Gouvernement lorsque c'était nécessaire.

Dans la période, j'ai été en étroit contact

avec l'AP-HP et les établissements de santé privé comme avec des médecins et autres professionnels de santé, avec les associations caritatives intervenant auprès des personnes fragiles comme avec les représentants des entreprises, commerçants et artisans parisiens.

J'ai participé:

  • chaque jour depuis le mois de mars

aux réunions quotidiennes réunissant les adjoints à la Mairie de Paris, les Maires d'arrondissement et les présidents de groupe à compter du mois de mars

  • les 6, 14 et 20 avril

aux réunions organisées par la Maire de Paris avec les présidents de groupe au Conseil de Paris

  • les 28 avril et 18 mai

au Conseil de Paris (cf. mes interventions sur ce blog)

  • le 11 mai

au Conseil du 14e arrondissement

Lors de ces réunions mais aussi dans la presse, j'ai pris de nombreuses positions publiques pour demander à la Mairie de Paris de mieux protéger les Parisiens et l'économie parisienne.

Je les ai exprimées dans la presse, mais aussi et surtout lors des réunions quotidiennes organisées entre les adjoints de la Maire de Paris, les présidents de groupes au Conseil de Paris et les Maires d'arrondissement.

Voici quelques exemples :

Le 18 mai

Je suis intervenue au Conseil de Paris au nom de mon groupe pour dénoncer les insuffisances du prétendu "plan de soutien" à l'économie Parisienne proposé par Anne Hidalgo et présenté notre propre plan pour mieux protéger les Parisiens - sur les plans sanitaire, économique et social - et pour relancer l'économie parisienne (cf. mon intervention sur ce blog).

Le fameux "plan" de 200 millions se résume en effet pour l'essentiel à des "non-recettes", avec des exonérations de taxes : c'est tout à fait insuffisant pour faire repartir l'économie.

Mes interventions ont été largement relayées par la presse:

L'opposition "prend acte" du plan de déconfinement mais attend du concret - LE PARISIEN

Conseil de Paris : un budget de crise sous le feu des critiques - LE PARISIEN

Derrière la gestion de la crise, le duel Dati-Hidalgo - LE MONDE

"Je ne suis pas en campagne, je suis très préoccupée par cette situation" - BFM TV

CNEWS

Coronavirus : la Ville dévoile un plan de relance - LES ECHOS

200 millions sur la table pour relancer l'économie de la Capitale?

Le 16 mai

J'adresse mes félicitations à la Présidente de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, qui s'engage à fournir 5 millions de tests en Ile-de-France et qui va commencer une distribution alimentaire dans les lycées d'Ile-de-France pour plus de 100 000 familles.

Une nouvelle fois, alors que la Mairie de Paris est aux abonnés absents, la Région a un temps d'avance !

Le 13 mai

Au nom de mon groupe et dans la perspective du Conseil de Paris, je présente un projet de plan de relance de l'économie parisienne (cf. sur ce blog)

Le 13 mai

Alors que la crise sanitaire a démontré tous les périls qui peuvent survenir dans une Ville trop dense, je dénonce le fait que la Mairie de Paris, non seulement ne renonce pas à ses projets de surdensification mais accélère leur mise en oeuvre avant les municipales, comme à Saint-Vincent-de-Paul !

Le 12 mai

Alors que Paris est malheureusement l’une des villes où le virus circule le plus, je souligne que la distribution de 2,2 millions de masques aux Parisiens, envisagée si tardivement, est en train de virer à l’accident industriel.

Et pendant ce temps la préoccupation de la Maire de Paris, un jour seulement après le déconfinement, est la seule réouverture des parcs jardins, qu'elle ne sait pourtant pas sécuriser 🙃 https://t.co/fqOsLOeN30

Le 11 mai

Notre pression a payé! alors qu'Anne Hidalgo voulait réunir un nouveau Conseil de Paris pour faire approuver, simplement, quelques subventions ordinaires, elle se voit contrainte d'annoncer le vote d'un "plan de soutien" à l'économie parisienne sans attendre l'été!

⬇️ https://t.co/nCPlnfQrul

 

Le 10 mai

La veille du déconfinement, j'appelle chaque Parisien à porter un masque:

#JamaisSansMonMasque Je me protège, je te protège, partout dans l’espace public et a fortiori en lieux clos On va y arriver! #Paris #IledeFrance https://t.co/1QVbbxoQV9

 

Le 9 mai

Je dénonce le décalage entre les engagements de la Maire de Paris et les actes!

Mes tweets:

Des paroles ...mais où sont les actes pour protéger les Parisiens?

✅ce devaient être des masques lavables et réutilisables

🔴ils sont à usage unique

✅dispos fin avril (... même si le 🦠 est la depuis plusieurs mois😱)

🔴ce sera pour le 11 mai https://t.co/cyoIScbv5n

📆 7 avril @Anne_Hidalgo : 2 millions de masques seront distribués aux Parisiens «dans les prochains jours»

📆3 mai : l’entreprise qui vient de livrer les 500 000 1ers masques commence sa production

🤔de quand date la commande de ces masques inappropriés pour les personnes âgées? https://t.co/dF79xUKEfi

 

Le 8 mai

Sur twitter, je dénonce le scandale des 500 000 masques, totalement inadaptés, qu'Anne Hidalgo veut faire distribuer aux personnes de plus de 70 ans par les Mairies d'arrondissement.

Une dénonciation qui a largement été reprise dans la presse et qui a conduit la Mairie de Paris à immédiatement retirer ces masques en les réservant à 'd'autres usages" (lesquels? Mystère)

Mon tweet :

🔴Sérieusement, c’est ça les #masques pour personnes vulnérables qu’⁦@Anne_Hidalgo⁩ veut faire distribuer par les mairies d’arrondissement?

🔴Je ne recommande pas aux personnes âgées de prendre les transports en commun pour venir chercher ce bout de sopalin À USAGE UNIQUE!

Le Parisien - Marie-Claire Carrere-Gee

20 Minutes - Marie-Claire Carrere-Gee

RTL - Marie-Claire Carrere-Gee

Le Figaro - Marie-Claire Carrere-Gee

Le Figaro - Marie-Claire Carrere-Gee

Le 8 mai

A 3 jours du déconfinement et alors que l'on sait qu'il sera source de difficultés dans les transports en commun🚋 🚌 🚃, je déplore que l'on ne sache toujours pas si les agents de la Ville de Paris apporteront un appui opérationnel aux agents de la RATP et de la Préfecture de Police aux abords des stations? Madame Hidalgo n'assume pas ses responsabilités pour protéger les Parisiens et tous ceux qui viennent travailler à Paris.

 

Le 7 mai

Je regrette qu'alors qu'à Paris, tant de Parisiens sont en danger, il n’y a pas un sou dans les caisses pour soutenir ceux qui ont perdu la santé ou n’ont plus de revenus.

Les étonnantes subventions de la mairie de Paris aux associations https://t.co/QnYPh4Dl4R

 

Le 5 mai

Je suis scandalisée - et donc je dénonce, qu'après des ministres disant que les masques, ça n'est pas bien parce que ça décourage les gestes barrière,  un adjoint à la Maire de Paris affirme que les masques, ça décourage le confinement! Quelqu’un va-t-il enfin se préoccuper de santé publique? https://t.co/KhW6easheO

 

Le 5 mai

Je dénonce l'inversion coupable des priorités d'Anne Hidalgo, dont le principal combat semble être celui contre la voiture plutôt que celui contre le virus.

Toujours pas de masques pour les Parisiens.

 

Le 4 mai

Je dénonce le fait que les masques que Paris Habitat aurait commandé... le 2 avril seulement... pour protéger les personnels de proximité de 440 organismes HLM ne sont toujours pas là le 4 mai.

 

Le 4 mai

Dans la perspective du déconfinement le 11 mai, j'appelle à un « service maximum garanti » en surface, pour éviter la pression sur les transports en commun.

Je demande à Anne Hidalgo d'augmenter, par tout moyen, l'offre de location de vélos.

 

Le 5 mai

Je salue la rigueur de l'enquête du journal Le Monde sur la préparation du pays à la perspective d'une pandémie depuis 2005.

Je me félicite de l'hommage qui y est rendu à Philippe Douste-Blazy et à Xavier Bertrand.

Je regrette qu'il ne soit pas souligné que leur travail, remarquable, a été conduit sous l’autorité du Président de la République Jacques Chirac:  convaincu que la France serait tôt ou tard confronté à une pandémie, il avait fait de la protection des Français une priorité absolue pour ses gouvernements. Et cela qu'il s'agisse de l'achat réserves de masques FFP2 pour tous les professionnels, de réserves de masques chirurgicaux pour TOUS les Français, de la production de masques en France, de la sécurisation de la production d'un éventuel vaccin sur le territoire Français, de la sécurisation de l'approvisionnement en médicaments, ou encore de la préparation de tous les services publics, pour lesquels des stress tests avaient été organisés. Hommage à lui.m et à son amour des Français.

Il ahttps://t.co/eUoZGktPkj

 

Le 3 mai

⁦⁦⁦Je rappelle l'engagement d'Anne Hidalgo selon lequel fin avril, 500000 Parisiens vulnérables face au Covid 19 pourraient obtenir en pharmacie des masques fournis par la Mairie. Où sont-ils ?

Je rappelle qu'au 3 mai, les pharmaciens ne sont même pas au courant.

 

Le 29 avril

Je regrette qu'alors que le Gouvernement prévoit, par exemple, la réouverture des bibliothèques et médiathèques le 11 mai, il n'envisage même pas la possibilité de tenir des messes dans les Eglises, dans des conditions les plus sécurisées bien sûr.

 

Le 28 avril

J'interviens au Conseil de Paris (cf. texte de mon intervention sur ce blog)

 

Le 27 avril

Alors que Paris est confiné pour encore 15 jours et que tout le monde travaille en Zoom, Skype ou Teams, je regrette qu’une telle formule, permettant d’ailleurs de faire participer tous les conseillers de Paris au Conseil de Paris que la Maire réunira le lendemain, n'ait pas été retenue.

Seuls les présidents de groupe et maires d’arrondissement pourront en effet participer, physiquement, à ce Conseil de Paris. Même les autres Conseillers de Paris ne pourront participer en visio.

 

Le 19 avril

A la suite de la découverte Covid dans réseau d’eau non potable de Paris, j'interroge Anne Hidalgo :

-les agents de la Ville de Paris sont-ils suffisamment protégés? (il me sera répondu que oui)

-les risques éventuels liés à l'usage de cette eau pour la climatisation (il me sera répondu qu'il n'y a pas de risque)

- les raisons pour lesquelles on ne désinfecte pas le mobilier urbain (pas de réponse)

 

Le 18 avril

Je regrette la décision du Conseil d’Etat suspendant l'arrêté du Maire de Sceaux imposant le port du masque sur l'espace public dans sa ville :

-l’état d’urgence sanitaire est fait pour protéger, non pour interdire de protéger mieux

-cela va déresponsabiliser les Maires au pire moment

-l’arrêté du Maire de Sceaux est en avance sur l’Etat et devrait être suivi partout en France.

https://t.co/rr8kqbB6ea

 

Le 17 avril

J'adresse un appel au ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer:

Sans décision URGENTE de votre part, les enfants des soignants 👨‍⚕️, policiers,👮‍♂️pompiers 🚒 et commerçants ne pourront aller à l’école lundi. Il serait paradoxal que l’école publique accueille moins d’enfants en période scolaire qu’en vacances 😡!

 

Le 16 avril

Je me réjouis qu'ACCOR accepte de mobiliser des hôtels parisiens pour que des malades du Covid puissent s’isoler dans de bonnes conditions sanitaires.

 

Le 11 avril

J'adresse mes félicitations à SAUVLIFE et à ses bénévoles, qui vont intervenir en urgence, envoyés par le SAMU avec leurs scooters, pour évaluer des personnes malades du Covid et apprécier la nécessité d'une hospitalisation immédiate.

via ⁦@LeParisien_75https://t.co/2YS1NHHUtW

 

Le 8 avril

A la suite d'une interview d'Anne Hidalgo dans le journal Le Monde, je me réjouis qu’elle⁩ ait enfin repris, dans une lettre qu'elle a adressée au Premier ministre, ma proposition de permettre aux personnes malades du Covid 19 d’aller s’isoler à l’hôtel, mais je dénonce :

-qu'elle ne le fasse pas et qu'elle s'en remette toujours à l’Etat pour agir a sa place

-et qu'elle suggère cette idée au Gouvernement pour seulement APRÈS le deconfinement, alors que les contaminationS intrafamiliales sont déjà très nombreuses pendant le confinement.

 

Le 7 avril

Je demande à Anne Hidalgo de respecter l’avis du Haut Conseil de la Santé publique qui vient d'être publié et qui demande de désinfecter le mobilier urbain.

 

Le 7 avril

Je fais part de ma consternation en apprenant que Paris Habitat semble avoir attendu le 2 avril pour commander des masques pour les gardiens d’immeubles https://t.co/mWYaJGwBx9

 

Le 7 avril

J'appelle en urgence, TOUS les Parisiens qui doivent sortir de chez eux à porter un masque, même s'il n'est que textile.

 

Le 6 avril

Qu'il s'agisse de fourniture de masques à la population, de l'organisation de consultations Covid et de la mise en place de la téléconsultation, de la prise en charge du loyer des TPE, de l'organisation de transports individuels pour les malades... : je souligne la réactivité et l'inventivité de nombreuses villes de province qui, à la différence de la Ville de Paris, rendent des services exemplaires à leurs habitants pour les protéger.

 

Le 5 avril

Je relaie l'appel des syndicats internationaux ITUC et demande au Gouvernement le respect du droit du travail et des règles sanitaires dans une société qui travaille pour l’Etat dans le cadre de la prévention du Covid 19.

 

Le 5 avril

Dans cette période de révoltante pénurie, j'adresse mes félicitations à la Présidente de la Région ILe-de-France Valérie Pécresse⁩ d’avoir réussi à en acquérir pour les professionnels de santé,les personnels de Ephad, les aides à domicile et commerçants. La Mairie du 14e arrondissement vient ainsi de recevoir 27 000 masques.

Le 5 avril

Alors que les autorités vont peut-être (enfin) admettre que porter un masque anti-projections est collectivement utile, je souligne que les couturiers/retoucheurs de quartier pourraient aussi en fabriquer pour les Parisiens. Je demande à la Préfecture de Police et à la Mairie de Paris de les autoriser à travailler.

 

Le 5 avril

Je renouvelle ma demande, formulée lors des réunions avec la Mairie de Paris comme dans ma lettre du 31 mars à Anne Hidalgo, que la Mairie de Paris s'occupe enfin des vraies urgences :

  • délivrance  de médicaments et de repas aux malades chroniques et aux personnes vulnérables comme les personnes handicapées qui n'osent plus sortir car ils n'ont pas de masques et redoutent évidemment de se contaminer en allant faire des courses
  • d'agir pour éviter l’horreur dans les Ephad.

Je rappelle la nécessité de fournir en urgence des masques adaptés pour tous les Parisiens.

 

Le 4 avril

Je renouvelle sur France Bleu mon appel à mettre à disposition des chambres d'hôtel pour freiner les contaminations intrafamiliales.

Mon interview sur France Bleu

Le 3 avril

Je renouvelle dans une interview sur BFM, ma demande de désinfecter le mobilier urbain à Paris

Mon interview sur BFM Paris

 

Le 2 avril

Je demande à la Mairie de Paris de s'inspirer de très bonnes initiatives prises dans d'autres capitales, comme à  Mexico où les personnes qui ont les symptômes du Covid19 reçoivent de la Mairie un kit de produits indispensables et de masques chirurgicaux.

 

Le 31 mars

J'adresse à Anne Hidalgo, au nom du groupe Les Républicains et Indépendants, une lettre de propositions et de questions concernant la crise sanitaire liée au COvid19 (voir l'article correspondant sur ce blog)

 

Le 28 mars (réseaux sociaux) et le 2 avril (communiqué de presse) et  lors des réunions avec la Mairie de Paris

Je demande que l'on propose, sans délai et sans trop de frais, des solutions d'hébergement aux personnes malades qui vivent à l’étroit dans leur logement. Et cela pour éviter des contaminations intrafamiliales.

 

Le 27 mars

Je relaie l'appel du Professeur Maraninchi: « Les organismes publics de recherche sont prêts à utiliser leurs ressources en PCR. Mr le Ministre, libérez ces compétences au service de la santé (maintenant !) Le juridisme peut s'adapter, pas le retard au diagnostic ni les pertes de chances » https://t.co/jHV7uFai8K

 

Le 25 mars

Comme je l'ai déjà demandé à la Mairie de Paris comme présidente de groupe au Conseil de Paris, je demande la désinfection du mobilier urbain à Paris.  Dans une période d’incertitude, seuls comptent le principe de précaution et le rapport bénéfices/risques. Que risque-t-on en l’espèce à faire prévaloir le principe de précaution?

 

Le 25 mars

Je dénonce la réponse faite par la Mairie de Paris aux habitants qui dénoncent les risques associés aux conditions d'hébergement de migrants au Gymnase Auguste Renoir: les habitants du 14e sont solidaires. Ils veulent tout simplement que la sécurité sanitaire et la sécurité tout court soient assurées partout et pour tous! https://t.co/73TIuHZeOB

J'ai continué à interpeller la Mairie de Paris et la Mairie du 14e tout au long de cette crise (sur la sécurité sanitaire de l'hébergement, sur le respect du confinement, sur les questions de sécurité publique).

 

Le 25 mars

Je relaie l'appel aux dons de l'AP-HP et de l'Institut Pasteur, avec la Fondation de France.

 

Le 24 mars

Je salue la volonté du Gouvernement d'établir des partenariats avec AirBnb pour permettre à des soignants et des professionnels du médico-social de résider à titre provisoire près de leur lieu de travail.

Je propose que de tels partenariats soient également conclus avec les taxis, VTC et loueurs de voitures pour que les personnels soignants puissent se rendre à leur travail en évitant absolument les transports en commun.

 

Le 22 mars

Constatant en pratique l'impossibilité de respecter et de faire respecter la distanciation physique compte tenu de la configuration des marchés alimentaires, je demande à la Préfecture de Police et à la Mairie de Paris de reconsidérer immédiatement leur décision de maintenir ouverts les marchés alimentaires à Paris.

 

Le 19 mars

J'appelle la Mairie de Paris à s'inspirer sans délai de la très bonne initiative de la Mairie de Cannes, qui a mis en place sur sont site internet une plateforme permettant aux habitants de se faire livrer des repas et biens essentiels à domicile par les commerçants et restaurateurs de la Ville.

 

Le 19 mars

Relayant la préoccupation de locataires du logement social, je dénonce le fait que le GPIS a suspendu ses interventions de prévention, surveillance et sécurisation du logement social à Paris.

Je demande à la Mairie de Paris de les rétablir sans délai, dans le respect naturellement de la santé des salariés.

 

Le 5 mars

Participant au débat organisé par le Collectif Interhospitalier⁩, j'affirme dans mon intervention:

✅mon soutien à l’hôpital public, dont les personnels dénoncent depuis le mois de mars la dégradation ainsi que des souffrances individuelles et collectives, et demande que l'on donne à l'AP-HP les moyens de retrouver son attractivité

✅que les infirmiers, aides soignants et internes doivent être prioritaires pour se loger à⁩ Paris dans le logement social

✅qu'il faut instituer des aides beaucoup plus massives pour que les professionnels de santé libéraux viennent s'installer à Paris.

 

Le 3 mars

Pour se protéger d'une épidémie, il faut à l'évidence une énorme quantité de masques, des FFP2 pour les soignants et des chirugicaux pour tous les Français: j'exprime mes doutes sur le fait que tout ait été bien géré en amont par l'Etat, ce qui ne semble pas avoir été totalement le cas.

Je forme le voeu que les conséquences n'en soient pas trop lourdes. J'exprime mon soutien et ma confiance en nos professionnels de santé: ils sont engagés, compétents et responsables.

 

Le 28 février

Dénonçant certaines réactions discriminatoires ou de méfiance face à des personnes qui, revenant d'une zone à risque Covid 19, portent un masque, j'appelle les Parisiens à, très rapidement, oublier de vieux réflexes et penser autrement:  ces personnes sont tout le contraire d’un danger: elles protègent les autres.

 

Le 18 février

Je mets en garde le Gouvernement et la Maire de Paris contre les conséquences dramatiques que pourrait avoir tout "retard à l'allumage" dans la gestion préventive d'une possible pandémie en France et à Paris (voir communiqué de presse sur ce blog). J'appelle la Maire de Paris à réunir rapidement les Maires d'arrondissement aucune réponse de sa part.

 

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :