Au Conseil du 14e arrondissement - Nos voeux et questions à la Maire du 14e

Au Conseil du 14e arrondissement – Nos voeux et questions à la Maire du 14e

  • Question de Marie-Claire Carrere-Gee et des élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme relative à la sécurité et à la qualité de vie des habitants de Plaisance

Les habitants de Plaisance n’en peuvent plus de la dégradation de leurs conditions de vie et de l’insécurité qui y règne. Une accélération de cette dégradation est en cours, avec des faits graves (agressions violentes, trafic de stupéfiants, menaces à l’égard des habitants), des bandes ayant quasi « colonisé » la place Louise Losserand et donnant un sentiment permanent d’insécurité à la population habitant dans les immeubles, privés ou sociaux voisins de la place.

Des désordres interviennent fréquemment dans les HLM d’ICF La Sablière rue Pauly. L’immeuble du 141-145 Losserand a également été ciblé par des effractions des portes blindées de caves il y a environ deux mois.

Cette place semble être un lieu de prédilection pour ces bandes : elle est un angle mort en termes de visibilité, il y a la possibilité de s’échapper facilement en fond de place. Un kebab voisin, peu soucieux d’ailleurs du respect des règles sanitaires et relatives au couvre-feu, constitue leur point de rassemblement privilégié.

Une caméra de surveillance avait été installée à l’angle Alésia Losserand mais la place Louise Losserand, par son renfoncement, échappe à toute surveillance : cela vient couronner le tout.

Les habitants ont besoin d’actions fortes et durables pour retrouver la tranquillité à laquelle ils ont droit.

Nous savons le Commissariat du 14e particulièrement investi pour faire cesser ces troubles.

La Mairie du 14e doit également assumer très rapidement ses responsabilités, toutes ses responsabilités.

Nous vous demandons, Madame la Maire, ce que vous comptez faire, très rapidement, pour :

- réaménager en urgence le fond de la place Louise Losserand ;

- rouvrir, comme c’est votre responsabilité, une voie d’accès pour les pompiers pour la sécurité des immeubles autour de la place Losserand.

- assurer une présence permanente de la police municipale ;

- garantir la salubrité et l’hygiène publique et cesser de se défausser sur les habitants, dont le rôle n’est pas à passer leur journée sur l’application « Dans ma rue » ;

-installer une caméra de surveillance place Louise Losserand. Pareille demande est faite, pour des raisons similaires, sur la zone piétonne Vercingétorix et rue du Moulin de la Vierge. Nous vous demandons, Madame la Maire, de cesser de balayer ces demandes d’un revers de la main en considérant, comme vous l’avez fait lors de la réunion du 28 avril dernier, que le 14e est suffisamment doté en caméras et que le processus vous paraît trop long pour devoir être sérieusement envisagé ;

- assurer la tranquillité et le gardiennage des squares ;

- soutenir les habitants des logements sociaux, y compris ceux des bailleurs non Ville de Paris, lorsqu’ils protestent contre l’absence prolongée de gardiens ou d’interlocuteur, la dégradation de leur immeuble ainsi que l’insécurité qui règne aux abords ainsi que dans les parties communes et dans les caves ;

- faire en sorte, pour les bailleurs sociaux de la Ville de Paris, qu’ils fassent preuve d’une tolérance 0 face aux locataires fauteurs de trouble ;

-organiser, lors d’un Conseil du 14e arrondissement, un compte-rendu des actions menées en ce sens à Plaisance comme à Pernety.

  • Vœu déposé par Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme relatif à un carrefour dangereux pour les cyclistes

Considérant que les cyclistes ont désormais l’autorisation de circuler, en sens interdit, sur la rue de Chatillon, qui débouche sur le carrefour de la rue Friant et de l’avenue Jean Moulin, et dans laquelle il n’y a pas de feu rouge ;

Considérant qu’il y a, quelques dizaines de mètres plus loin, la rue Antoine Chantin, où les véhicules roulent dans le sens inverse de la rue de Chatillon et qui est dotée d’un feu rouge ;

Considérant qu’il y a ainsi un risque pour les vélos qui s’engagent sur le carrefour d’être heurtés par des véhicules passant au feu vert,

Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme demandent à la Maire du 14eme arrondissement de rétablir la sécurité pour les cyclistes à ce carrefour. 

  • Vœu déposé par Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme relatif à la rue d’Alesia

Considérant que la mise en sens unique de la rue d’Alesia, provisoire, empoisonne la vie des riverains qui ont une voiture et les contraint à faire de très longs et inutiles détours lorsqu’ils doivent quitter leur domicile ou le rejoindre, contribuant ainsi à l’engorgement d’autres rues et axes,

Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme demandent à la Maire du 14eme arrondissement, dans l’attente d’une décision sur l’avenir de la rue d’Alesia, que les riverains, les personnes en situation de handicap, les professionnels de santé et les commerçants puissent utiliser la rue d’Alesia, dans les deux sens, pour quitter leur domicile ou le rejoindre. 

  • Vœu déposé par Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme relatif à l’entretien du Lion de Belfort

Considérant que le Lion de Belfort, au cœur de la place Denfert-Rochereau, est l’un des emblèmes du 14e arrondissement,

Considérant le piteux état du Lion, qui souffre d’un défaut d’entretien manifeste,

Marie-Claire Carrere-Gee et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme demandent à la Maire du 14eme arrondissement, de bien vouloir s’assurer de l’entretien, et le cas échéant, de la rénovation du Lion de Belfort.

 

  • Voeu de Marie-Claire Carrere-Gee et des élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14eme relatif au projet situé au 47-49 rue Raymond Losserand

Considérant le projet de construction d’un foyer pour adultes autistes au 47-49 rue Raymond Losserand, porté par la Ville de Paris par l’intermédiaire d’un de ses bailleurs Elogie-Siemp ;

Considérant que ce projet, dont nous soutenons la finalité, prévoit la construction d’un immeuble de 5 étages qui s’étend profondément dans une cour. Il serait édifié sur toute la longueur de la parcelle perpendiculairement à la rue Losserand et se traduirait par l’élévation d’un mur aveugle de 5 étages sur une partie de la limite séparative avec les parcelles des 45 rue Losserand et 126 rue du Château, puis d’un mur de deux étages sur le reste de cette limite ;

Considérant que cela emporterait ainsi de graves préjudices d’éclairement et de dégagement, avec notamment ce mur aveugle de 15m de haut à 6m des fenêtres de l’immeuble voisin ;

Considérant que le juge administratif a admis que ce projet « aboutira, pour certains des appartements situés les moins en hauteur, à priver ces derniers des rayons directs du soleil »

Considérant que le juge administratif n’a pas annulé le permis de construire au seul motif qu’il n’est pas prouvé que les appartements en question seraient privés – je cite – « de toute lumière » ;

Considérant qu’il appartient à la Mairie du 14e de s’assurer que, non seulement la réalisation de ses projets ne prive pas les riverains « de toute lumière », mais qu’elle ne cause pas un préjudice anormal et spécial, qui pourrait d’ailleurs donner droit à une action en responsabilité ;

Marie-Claire CARRERE-GEE et les élus du groupe de la Droite et du Centre 100% 14e demandent à la Mairie du 14e et au bailleur de réviser ce projet afin que la construction de ce foyer ne pénalise pas les riverains.

 

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :