Conservatoires à Paris : il faut mettre fin au tirage au sort

Conservatoires à Paris : il faut mettre fin au tirage au sort

Mon voeu au Conseil de Paris de juillet 2021 demandant l’abolition du tirage au sort comme moyen de sélection des Conservatoires municipaux

Madame la Maire,

En 2016, pour faire face à l’accroissement des demandes d’inscription dans les Conservatoires, un système de sélection par tirage au sort des nouveaux entrants dans les conservatoires municipaux a été instauré ; un système inique de gestion de la pénurie, ne récompensant nullement l’envie, l’engagement et la motivation à suivre des enseignements artistiques d’excellence

Considérant que dès 2016, Bruno Julliard, l’adjoint à la Culture pourtant à l’origine de la décision affirmait : « Mon rêve est qu'en 2020 on puisse abolir le tirage au sort pour l'entrée dans les conservatoires municipaux » ;

Considérant qu’en 2018, l’adjoint à la Culture en fonction avait à son tour annoncé vouloir abroger ce système de sélection ;

Considérant que l’ambition de mettre fin au tirage au sort pour les nouveaux inscrits a été annoncée comme un des axes de la politique culturelle de cette mandature, et que la dimension transitoire du tirage au sort a été rappelée lors du Conseil d’octobre 2020 ;

Considérant que la seule politique véritablement équitable et bénéfique pour tous est l’augmentation des places dans les conservatoires, qui craquent de toute part ;

  • Un an après le début de la mandature, Madame la Maire, vous qui avez désormais la responsabilité de donner aux Conservatoires parisiens tous les moyens de leur rayonnement et de leur attractivité, nous vous demandons de créer des places dans les conservatoires parisiens et de mettre fin sans tarder à la procédure inique du tirage au sort, si ce n’est pour la rentrée de 2021, au moins pour 2022.

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :