Insécurité grandissante dans le 14e : mon alerte à la Mairie du 14e et à la Préfecture de Police

Insécurité grandissante dans le 14e : mon alerte à la Mairie du 14e et à la Préfecture de Police

Mon voeu au Conseil de Paris (juillet 2021)

Madame la Maire, Monsieur le Préfet de Police,

Le 11 juin, square Wyszynski dans le 14e, deux jeunes hommes ont été violemment agressés, sur fond de règlement de comptes, des jeunes connus depuis des années dans le quartier comme dans l’immeuble de l’Amphithéatre, notamment parce qu’ils étaient impliqués dans des tirs de mortiers contre les forces de police, l’an dernier, les 13 et 14 juillet,;

Nous avons eu aussi des violences, en avril, sur un jeune, au mois de mai sur le président d'une association de locataires ; deux jeunes blessés square Louise Losserand il y a quelques semaines

Il n’est que temps de prendre conscience de l’enfer que vivent tant d’habitants du 14e : aux abords du square Wyszynski, à Plaisance et à Pernety, rue Vercingétorix, au Moulin de la Vierge, square du Chanoine Violet, aux abords de la rue des Thermopyles , autour du square du Père Plumier et dans tant d’autres rues et squares :     avec du deal, des menaces et intimidations, des tirs incessants de mortiers d’artifice, toutes les nuits et parfois, des blessés.

Divers aménagements semblent avoir été organisés pour favoriser la vie nocturne de voyous – avec des squares ouverts 24h/24 et des places, comme Louise Losserand, dont il est si aisé de s’enfuir dès qu’arrive la police ;

Mises à part des réunions qui ne débouchent principalement que sur le constat que la situation est hors de contrôle, la seule réaction significative de la Maire du 14e arrondissement, naturellement opposée à la création d’une police municipale à Paris – faudrait quand même pas effrayer les dealers et autres voyous -  a été de se défausser.

En écrivant aux habitants - que ce soit l’an dernier après les 13-14 juillet ou récemment après le règlement de comptes qui a fait 2 blessés –en joignant une lettre au préfet de Police, pour se défausser et demander des effectifs de police supplémentaires ;

Considérant le manque d’écoute de la Mairie du 14e face aux demandes récurrentes, depuis des années, des élus de mon groupe au Conseil d’arrondissement mais aussi celles des associations d’habitants et de locataires ;

Marie-Claire CARRERE-GEE et les élus du groupe Changer Paris demandent :

 - le renforcement des effectifs et des actions de prévention et un meilleur lien avec l’éducation nationale : bien des jeunes aujourd’hui actifs dans des bandes et trafics, et notamment les jeunes qui ont été blessés à l’occasion de ces règlements de compte auraient dû bénéficier d’une prise en charge professionnelle en dehors de l’école, ce qui n’a pas été le cas. Pour cela, il faut recruter sans délai et par toutes les voies statutaires ou contractuelles disponibles les éducateurs spécialisés et médiateurs professionnels qui font actuellement défaut. On a voté la création de postes pour l’association Feu vert, où sont-ils ?;

- une présence dissuasive permanente avec des rondes très régulières de la police municipale, à pied ;

- des caméras de surveillance place Louise Losserand, place Slimane Azem, square Wyszynski et sur la coulée Verte;

- une exigence absolue de renforcement du gardiennage dans les immeubles sociaux (Amphithéâtre)

- des horaires élargis pour le GPIS ;

- des activités ludiques et éducatives pour les adolescents pendant l’été ;

-,: un signal très clair de tolérance zéro doit être donné dans le logement social. IL FAUT VIDER LES CAVES DES LOGEMENTS SOCIAUX qui n’ont pas vocation à stocker des mortiers d’artifice ! Et expulser les dealers et autres fauteurs de trouble

 - des formations et activités d’intérêt général, tout de suite, à destination des personnes impliquées dans les différents incidents;.

-évidemment, des mesures préventives et dissuasives efficaces en amont du 14 juillet, une date qui suscite beaucoup d’inquiétude dans le 14e.

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :