Tamara de Lempicka, qui avait son atelier rue Méchain à Paris 14e, mérite un hommage dans l'espace public parisien

Tamara de Lempicka, qui avait son atelier rue Méchain à Paris 14e, mérite un hommage dans l’espace public parisien

Je me réjouis que la Ville de Paris ait accepté, à ma demande, de rendre hommage dans l'espace public que 14e à Tamara de Lempicka

 Mon voeu au Conseil de Paris de juin 2021

Tamara de Lempicka (1898-1980), née Maria Gorska à Varsovie, arriva à Paris en 1918. Elle s’y imposa rapidement comme une figure majeure de l’Art Déco et une personnalité emblématique du Montparnasse de l’entre-deux-guerres, et même du tout-Paris.

Libre et non conformiste, Tamara de Lempicka demeure un modèle d’émancipation féminine à plusieurs titres. Elle a su utiliser les codes de la société du spectacle naissante, et a construit sa propre légende tant par son mode de vie que par son choix de peindre des femmes modernes, indépendantes, et souvent provoquantes pour leur temps. Elle a imposé un style novateur, nourri des influences des diverses avant-gardes – des cubistes aux nabis, en passant par les futuristes -. Mélange de beauté classique et de modernité, captant l’esprit des années folles, son œuvre occupe une place à part dans la production du XXe siècle.

Ayant fui la Russie au moment de la révolution d’Octobre, vécu dans le Paris des avant-gardes artistiques et dû émigrer, une nouvelle fois, en 1939 à cause de la montée du danger nazi en Europe, sa vie illustre les soubresauts de l’histoire du XXe siècle.

Considérant que Tamara est donc une figure majeure, tant du point de vue de l’histoire de l’art que de l’émancipation des femmes au XXe siècle ;

Considérant que son atelier, un lieu chargé d’histoire qui vit défiler les personnalités artistiques les plus en vue de l’époque, est situé dans un immeuble signé par Mallet-Stevens au 7 rue Méchain dans le XIVème;

Considérant la regrettable absence d’hommage public en son honneur, que ce soit sous la forme d’une plaque commémorative ou d’une dénomination de lieu ;

Considérant la politique de mise en valeur, par la Ville de Paris, des personnalités féminines et notamment des artistes femmes dans l’espace public parisien ;

Marie-Claire CARRERE-GEE et les élus du groupe Changer Paris émettent le vœu :

  • Que la Ville de Paris honore Tamara de Lempicka, par le biais d’une apposition de plaque commémorative ou d’une dénomination de lieu à proximité de son atelier, rue Méchain, dans le XIVème arrondissement.

Marie-Claire Carrere-Gee

Close
%d blogueurs aiment cette page :